SPS

 

GESCOR

Coordination de travaux pour le BTP

 

 

La sécurité et la protection de la santé sont au cœur des préoccupations dans le monde de la construction. En effet les accidents du travail sur chantier sont très nombreux et, pour les éviter, le législateur a prévu de rendre obligatoire l'intervention d'un coordonnateur sécurité.

Ce dernier assure la coordination d'un chantier sous l'angle de la sécurité des travailleurs du chantier lui-même et de la sécurité de ceux qui seront appelés à intervenir plus tard sur l'ouvrage.

 

Pour veiller au respect des règles de prévention édictées par le code du travail, nos coordonnateurs SPS tendent à prévenir les risques tout au long de l’opération.

 

Formée aux différentes catégories, notre équipe interviendra sur vos chantiers, de la conception à la réalisation des travaux.

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie 3

  • Un PGC simplifié sera élaboré par le coordonateur qui demandera alors à l’entreprise concernée de faire un PPSPS.

 

Catégorie 2

  • Chantier réunissant au moins deux entreprises y compris les sous-traitants et durant plus de 30 jours et comportant plus de 20 hommes à un moment quelconque ou comportant plus de 500 hommes/jours.

 

Catégorie 1

  • Chantier réunissant au moins 10 entreprises (en bâtiment), y compris les sous-traitants, et comportant plus de 10.000 hommes/jours.

 

 

 

 

Les missions SPS se déroulent de la manière suivante:

 

Conception

 

  • Analyser de l’APS et de l’APD
  • Alerter le MOE et MOA sur la conformité du projet vis-à-vis de la règlementation
  • Préparer le registre journal de la coordination (RJC)
  • Elaborer le plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé (PGCSPS)
  • Constituer le dossier d’intervention ultérieure sur l’ouvrage (DIUO)
  • Mettre en évidence les contraints spécifiques de l’opération*

 

Réalisation

 

  • Procéder à une inspection commune avec chaque entreprise, y compris sous-traitante, avant son intervention
  • Veiller à l’application des mesures de prévention
  • Alerter les entreprises, la MOE et MOA en cas de danger
  • Mettre à jour le journal de la coordination (RJC)
  • Mettre à jour le dossier d’intervention ultérieure sur l’ouvrage (DIUO)
  • Prendre en compte les contraintes de l’exécution
  • Examiner les PPSPS et les harmoniser
  • Effectuer des visites inopinées

 

Réception

 

  • Finaliser le dossier d’intervention ultérieure sur l’ouvrag DIUO
  • Archiver le Registre-Journal pendant 5 ans